Skip to main content

Our Story

Notre histoire


Le monde universitaire se caractérise par des rencontres entre chercheurs et enseignants en vue de partager leurs savoirs, de les consolider ou de les améliorer. Dans cette perspective, la dynamique de la recherche est impulsée par des cadres de rencontre qui structurent et vulgarisent les résultats des recherches et des compétences. Sous les cieux africains où le domaine de la recherche demeure l'enfant pauvre parmi les priorités des autorités, un ensemble d'enseignants, aux détours de rencontres organisées au Togo, fédérant des enseignants provenant de plusieurs universités francophones d'Afrique, a perçu la nécessité de la mise en place d'un cadre formel de rencontre sous l'impulsion de Professeure Tchassim Koutchoukalo dénommé FUAf (Fédération des Universitaires d'Afrique). Cette fédération a pour ambition de créer un cadre de rencontre propice à la recherche et à la réflexion afin de pallier l'absence de structure régionale et africaine qui regroupe des enseignants du supérieur et des chercheurs.

Elle a pour vocation de générer l'esprit de solidarité en vue de réduire les frais de recherches, d'organisation des rencontres scientifiques et surtout d'œuvrer au rapprochement des acteurs du monde universitaire africain. Autant de défis qui ont amené les promoteurs à s'engager dans la mobilisation des universitaires d'Afrique pour l'organisation des activités scientifiques internationales moins préoccupantes financièrement. Lors de l'assemblée constitutive, les membres fondateurs de la FUAF ont décidé de domicilier le siège de la FUAF à Lomé au Togo. La fédération est une association à caractère social et à but non lucratif tirant ses ressources de la contribution de ses membres. À cet effet, elle organise des colloques et des tables rondes tournantes.